Psychothérapie de couple contre les troubles de l'érection

Écrit par les experts Ooreka
Psychologue couple bibliotheque

Les troubles sexuels masculins comme les pannes sexuelles ou l'impuissance peuvent se résoudre grâce à des médicaments.

Mais pour certains problèmes quand ils deviennent récurrents, comme la baisse de la libido ou l'éjaculation précoce, le meilleur traitement reste la psychothérapie de couple.

L'origine psychologique des troubles comme l'anorgasmie est aujourd'hui vérifiée, et le dialogue avec un médecin est une solution rapidement efficace.

Psychothérapie de couple : pour tous les troubles de l'érection

La principale cause des troubles sexuels masculins est psychologique, quelle que soit l'affection (hormis le priapisme qui est purement mécanique). La psychothérapie ou la sexothérapie sont donc envisageables dans tous les cas.

La thérapie de couple est recommandée. Elle permet de mettre à plat les éventuels problèmes conjugaux qui interfèrent avec la vie sexuelle.

En général, une vingtaine de séances sont nécessaires pour une thérapie complète. Ces séances peuvent être remboursées par le sécurité sociale si elles sont prescrites par un médecin et réalisées avec un psychiatre.

Psychothérapie : mettre à jour et résoudre des soucis psychologiques

Entreprendre une psychothérapie, une sexothérapie ou une thérapie de couple permet de mettre à jour et de soulager de nombreux problèmes psychiques. Il s'agit notamment :

  • de dépression, anxiété, stress, tension : ces affections, pourtant bénignes, détruisent la vie sexuelle et le quotidien. Un médecin peut prescrire des antidépresseurs ou anxiolytiques pour améliorer l'état général du patient, en attendant que la thérapie fasse effet ;
  • d'un manque de confiance en soi, d'une crainte de l'échec sexuel : parfois consécutif à un précédent échec, à une opération, à la peur de vieillir, à la différence d'âge ou d'expérience avec la partenaire, etc. ;
  • d'une homosexualité refoulée ou mal vécue : ce qui peut provoquer anorgasmie, anéjaculation et pannes sexuelles ;
  • d'une éducation stricte : ayant entraîné une inhibition sexuelle, une ignorance, une culpabilisation voire une peur de souiller la partenaire en éjaculant ;
  • d'une peur de la grossesse : souvent liée à des conflits de couple ;
  • Etc.

Psychothérapie de couple : choisir le bon interlocuteur

Votre médecin généraliste vous aiguillera vers le spécialiste adéquat. Vous pouvez consulter :

  • un psychiatre ou psychologue : en cabinet ou en Centre médico-psychologique (CMP) ;
  • un psychanalyste ou psychothérapeute : les consultations ne sont jamais remboursées ;
  • un sexologue : il pourra notamment vous proposer une thérapie de couple.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
iC
isabelle colleau

psychopraticienne, educatrice de la santé | isabelle colleau

Expert

CG
céline garreau

bioénergéticienne, libération du péricarde | de la pierre à la lune

Expert

MG
maurice gaillard

psychologue et aide aux victimes | psy_vincennes

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !