Sommaire

 

Contrairement à l'impuissance, le priapisme est une érection persistante qui ne retombe pas.

Malgré une absence de douleur chez certains hommes, le priapisme est très grave. Le pénis n'étant plus correctement irrigué, de nombreuses complications peuvent survenir, très rapidement.

Le plus souvent, le priapisme est consécutif à la prise d'un médicament contre l'impuissance.

Priapisme : l'érection continuelle

Le priapisme se définit par une érection persistante qui en devient douloureuse. Cette érection a été obtenue en dehors de toute excitation sexuelle. On parle également de priapisme lorsque l'érection persiste après l'éjaculation.

Dans un cas de priapisme, la verge (corps caverneux) est remplie de sang qui ne s'évacue plus. En revanche, le gland (corps spongieux) reste souple. Cette situation n'est pas toujours douloureuse, mais elle est toujours grave.

Le priapisme, effet secondaire d'un médicament pour l'érection

La principale cause du priapisme est l'utilisation de médicaments... contre l'impuissance ! Certaines injections de médicament dans le corps caverneux, aidant à obtenir une érection, peuvent en effet déclencher un priapisme.

D'autres causes du priapisme sont :

  • les maladies du sang : leucémie, drépanocytose, polyglobulie, etc. ;
  • les traumatismes du dos : inflammations, lésions de la moelle épinière ;
  • les atteintes neurologiques : sclérose en plaques, tumeurs cérébrales, etc. ;
  • les atteintes pelviennes : cancers, prostatite, urétrite, etc. ;
  • la consommation excessive de toxiques : alcool, drogues, antidépresseurs, etc.

Priapisme : une urgence médicale absolue

Au bout de 2 à 3 heures d'érection continue, la situation devient dangereuse. Les corps caverneux s'abîment, de façon parfois irréversible.

En cas d'érection persistante, il faut aller directement aux urgences, sans passer chez son médecin généraliste.

Si un cas de priapisme n'est pas traité rapidement, il peut donner lieu à de nombreuses complications :

  • thrombose : coagulation du sang retenu dans la verge ;
  • ischémie : le sang n'est pas renouvelé dans le pénis, et l'organe manque alors d'oxygène. Il peut aller jusqu'à se scléroser ;
  • impuissance : à cause d'une détérioration irréversible des vaisseaux sanguins du pénis.