L'impuissance masculine

Écrit par les experts Ooreka

L'impuissance est l'incapacité totale à avoir une érection. Il faut la distinguer de la panne sexuelle, ou dysfonction érectile, qui est ponctuelle. L'impuissance masculine a, la plupart du temps, des causes organiques : maladies, prise de médicaments, alcoolisme, etc. Il est essentiel d'aller consulter un médecin, car l'impuissance cache souvent une affection plus grave.

Impuissance masculine : 1 homme sur 5 est impuissant

L'impuissance est l'impossibilité pour l'homme d'avoir une érection satisfaisante. La rigidité de la verge est souvent insuffisante pour permettre la pénétration.

Contrairement à la panne sexuelle, qui est occasionnelle, l'impuissance masculine est chronique. L'homme ne peut alors plus du tout avoir d'érection, y compris la nuit et le matin, et il est dit « impuissant ».

Près d'un homme sur cinq est atteint d'impuissance sexuelle. Cette fréquence augmente avec l'âge : 30% des hommes de plus de 70 ans en sont victimes, et seulement 5 % des 20-30 ans.

Remarque : l'impuissance est souvent associée à une baisse de la libido.

Impuissance : des causes plus souvent organiques que psychologiques

L'impuissance masculine peut avoir des causes psychiques : deuil, déprime, fatigue intense, anxiété, problèmes de couple, etc. Mais, le plus souvent, elles ne sont pas les seules causes de l'impuissance, en particulier quand l'impuissance apparaît progressivement.

Chez un homme, l'impuissance peut être le reflet d'une pathologie, telle que le diabète, une maladie hormonale, un trouble neurologique, une affection cardiaque ou vasculaire, ou une anomalie génitale.

Par ailleurs, l'impuissance masculine est courante chez les alcooliques, les gros fumeurs et les consommateurs réguliers de drogues.

À noter : certains médicaments peuvent provoquer une impuissance chez les patients. Cette impuissance est en revanche réversible dès l'arrêt du traitement.

Impuissance masculine : consulter pour dépister autre chose

Étant données les causes de l'impuissance chronique, il est plus que recommandé d'aller consulter.

Votre médecin généraliste vous conseillera et vous prescrira les analyses à faire. En cas de besoin ou de doute, il saura vous diriger vers le spécialiste adéquat.

Impuissance passagère : des remèdes naturels à la rescousse

Si l'impuissance n'est que passagère et qu'elle n'est pas due à un trouble plus grave, certains remèdes naturels peuvent se révéler utiles et aider à être plus performant.

Outre le guarana et la maca, connues pour leur vertus stimulantes, il est possible de consommer :

  • du chocolat, qui intervient dans la fabrication de testostérone, sachant que l'arginine qu'il contient favorise l'érection et la libido ;
  • du concombre, du ginseng et de la cannelle pour leurs vertus vasodilatatrices (ces aliments favorisent la circulation sanguine, notamment au niveau des organes génitaux) ;
  • des fruits rouges (fraises et myrtilles notamment) et des agrumes, qui favorisent une meilleure érection ;
  • du vin rouge, avec modération, pour profiter de ses flavonoïdes et de leur action stimulante.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
emma rahari

psychologue | ecoute active, approche humaniste

Expert

christel froidevaux

naturopathe | naturopathie auriculothérapie relaxation

Expert

iC
isabelle colleau

psychopraticienne, educatrice de la santé | isabelle colleau

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !