Sommaire

Le paraphimosis est une affection de la verge caractérisée par un œdème du prépuce qui reste rétracté en arrière du gland. C'est une urgence médicale car il existe un risque de nécrose du gland et d'une partie du fourreau de la verge.

Paraphimosis : anatomie

La verge est constituée du corps de la verge, à l'extrémité de laquelle le gland est recouvert par un repli cutané circulaire et coulissant, le prépuce, destiné à protéger le gland qui est une partie très sensible. Le prépuce est relié au pénis par le sillon balano-préputial, et à la face inférieure du gland par le frein.

Lors de l'érection, le prépuce se rétracte spontanément en arrière de la couronne du gland (portion en relief située à la base du gland) qui est alors entièrement visible.

À la naissance, le prépuce est long, épais, avec peu de souplesse. Son orifice est étroit, de sorte qu'il existe une discordance entre son diamètre et celui du gland. Il recouvre entièrement le gland du fait des adhérences avec le gland ce qui explique que dans les premières années de vie, le décalottage complet est impossible (phimosis physiologique). Il devient possible vers l'âge de 6 ans du fait de la croissance de la verge, l'assouplissement du prépuce et les érections physiologiques.

Phimosis et paraphimosis

On distingue deux anomalies du prépuce masculin : le phimosis et le paraphimosis.

Phimosis

Le phimosis est l'impossibilité de décalotter le gland de manière plus ou moins complète du fait de l'étroitesse de l'orifice du prépuce :

  • Il est physiologique avant l'âge de 3-6 ans, aussi le terme de phimosis réel n'est employé qu'à partir de l'âge de 3 ans.
  • Il peut être secondaire à des pathologies qui rendent la peau moins souple comme des condylomes, une infection, une stagnation d'urines ou un lichen scléreux chez la personne âgée.
  • Il peut être associé à un frein court.

Paraphimosis

Le paraphimosis désigne l'étranglement du gland par le prépuce rétracté en arrière, et augmenté de volume par un œdème rendant le décalottage impossible.

Paraphimosis : caractéristiques

Ses causes

Le paraphimosis, souvent secondaire à un phimosis, peut survenir :

  • après un décalottage, par exemple au moment de la toilette chez le petit enfant et en particulier suite à des tentatives de rétractions forcées d'un prépuce adhérent ;
  • suite à infection (balanite), ou en présence de piercings génitaux ;
  • spontanément après une érection ;
  • chez l'adulte, lorsque le prépuce n'est par remis en place après un examen ou une manipulation médicale comme lors de la pose d'une sonde urinaire.

Ses conséquences

Le paraphimosis entraîne un obstacle au retour veineux puis artériel, ce qui induit un risque de nécrose du prépuce et du gland, ainsi que de la partie inférieure du fourreau (manchon de peau recouvrant la verge) de la verge.

Ses symptômes

Le paraphimosis se manifeste, chez une personne non circoncise, par :

  • un œdème du prépuce et du gland avec un prépuce décalotté impossible à repositionner sur le gland ;
  • une douleur du pénis ;
  • parfois une coloration bleu ou rouge foncé du gland.

Traitement du paraphimosis

Le traitement du paraphimosisdoit être réalisé en urgence, aussi il nécessite de consulter rapidement un médecin. Selon les cas, plusieurs options sont envisageables :

  • réduction manuelle douce par le médecin, sous anesthésie. L’œdème peut être résorbé par l'application de glace, d'une solution glucosée, ou parfois par une injection de hyaluronidase ;
  • incision sous anesthésie locale (débridement), qui permet de réduire la tension ;
  • posthectomie (ablation du prépuce sous anesthésie générale) si le paraphimosis est trop inflammatoire ;
  • en cas de phimosis sous-jacent, la posthectomie est envisagée à distance de l'épisode de paraphimosis si elle n'a pas été réalisée d'emblée.

Paraphimosis : prévention

Le paraphimosis peut être prévenu :

  • par une bonne hygiène, et en replaçant de manière systématique le prépuce par-dessus le gland après le décalottage, qu'il s'agisse d'un décalottage au moment de la toilette, d'un examen ou d'une manipulation médicale (sondage) ;
  • chez le nourrisson, éviter le décalottage intempestif car cela diminue le processus d'amélioration naturelle du phimosis physiologique. Le décalottage maternel doit se faire progressivement dans le bain à partir de l'âge d'un an ;
  • en traitant un phimosis.