Sommaire

Le phimosis est une atteinte fréquente chez les très jeunes enfants, et peut aussi survenir à l’âge adulte.

Mais de quoi s’agit-il ? Pourquoi le phimosis apparaît-il ? Faisons le point à ce sujet pour comprendre cette maladie et y remédier.

Phimosis : qu’est-ce que c’est ?

Le phimosis est une maladie affectant le pénis :

  • Le prépuce (qui désigne le repli de peau qui recouvre l’extrémité du pénis appelé le gland) est trop serré et le gland ne peut pas se décalotter.
  • L’orifice est trop petit, si bien que l’urine ne s’écoule pas normalement : le jet urinaire est plus fin et la personne peut ressentir des douleurs au moment d’uriner.

Phimosis : quelles en sont les causes ?

Les facteurs à l’origine du phimosis sont variés. On distingue surtout celui du très jeune enfant et celui de l’adulte.

Le phimosis peut être congénital, c’est-à-dire présent dès la naissance :

  • Chez le nouveau-né et l’enfant en bas-âge, il s’agit d’ailleurs d’une affection banale.
  • Des adhérences préputiales empêchent la peau du prépuce de coulisser correctement sur le gland.
  • Le phimosis disparaît généralement seul, ou du moins l’atteinte se règle rapidement par des décalottages progressifs lors des bains.

Le phimosis peut aussi être acquis, chez l’adulte. Citons alors les causes suivantes :

  • un manque d’hygiène ;
  • une balanite : inflammation du gland ;
  • le diabète, qui peut augmenter le risque d’apparition de balanite ;
  • un traumatisme au niveau du prépuce ;
  • un lichen scléreux du prépuce : il s’agit d’une atteinte du prépuce qui le rend fibreux et qui favorise ainsi la survenue d’un phimosis.

Complications possibles du phimosis

S’il n’est pas traité de manière adéquate, le phimosis peut avoir des répercussions plus ou moins agréables :

  • des difficultés à uriner ;
  • des douleurs à l’érection pouvant sérieusement perturber l’activité sexuelle ;
  • des infections locales, une balanite (le pénis est alors douloureux, chaud et peut augmenter son volume) ;
  • un paraphimosis : dans ce cas, l’anneau du prépuce reste bloqué à la base du gland, entraînant un gonflement et des douleurs.

Phimosis : quels sont les moyens de prise en charge ?

Le phimosis peut se traiter seul ou alors nécessiter des interventions :

  • étirer progressivement le prépuce : grâce à des exercices spécialisés ou encore via l’application de crèmes à base de corticoïdes qui assouplissent le prépuce ;
  • une intervention est parfois nécessaire : la circoncision, qui consiste à enlever le prépuce et libérer le gland.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider